Je suis candidat au Conseil national le 20 octobre 2019.

  • 25. avril 2019
  • Allgemein
  • Pas de commentaire

Mon parcours

Après des études en science politique, j’ai travaillé à Berne durant deux ans, d’abord au Secrétariat d’Etat à l’économie, puis comme collaborateur personnel de parlementaires fédéraux. Puis je suis revenu à Genève. Je travaille actuellement au Département de la culture et du sport de la Ville de Genève. Député au Grand Conseil depuis 2013, actuellement chef de groupe socialiste, je siège dans les commissions fiscale, économie, transports et aménagement du territoire. Mon engagement est aussi associatif, comme président de la Coordination Transports et Déplacements CTD qui regroupe les associations ATE, Pro Vélo, WWF, Actif trafic, Mobilité piétonne et ARAG. Je suis également membre du comité de l’ATE-Genève que j’ai présidé de 2011 à 2017.

Ma candidature

Ma candidature est celle de la protection de l’environnement, des transports durables, de la mobilité douce, des énergies renouvelables. Elle est celle de la lutte contre les inégalités, de la défense des prestations à la population et du service public. Ma candidature est celle de la cohésion, du dialogue et de l’ouverture. Elle est celle de la justice sociale, de l’égalité femmes-hommes, de la solidarité.

Notre mobilisation

Nous vivons un climat politique délétère. Les populistes essaient de nous monter les un-e-s contre les autres.
Les nationaux contre les étrangers ; Les bons migrants contre les profiteurs ; Les personnes à l’aide sociale contre les travailleurs ; Les fonctionnaires contre les salariés du privé ; Les jeunes contre les vieux. Ils divisent, à coup de mensonges et de contrevérités. Voulons-nous laisser les clés de la politique aux populistes ?

Assurément non. Nous, les socialistes, la gauche, les syndicats, les associations, la société civile, nous devons nous mobiliser pour imposer le collectif et l’intérêt général. Nous devons être crédibles, transparents, intègres. Nous devons nous ériger en rempart des inégalités, en protecteur. Nous devons susciter l’espoir d’une vie meilleure, d’une vie plus juste.

Aux côtés de Laurence Fehlmann Rielle, Carlo Sommaruga et des autres candidates et candidats socialistes, je veux m’engager avec toute mon énergie dans cette campagne des élections fédérales 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *